Self-taught artist, Adeline Benhammouda began her practice in her hometown in France in 2006, when she decided to leave her legal career to become professional mosaicist. She learns by working in the field with Canadian, Italian and French mosaic masters. She is now a full-fledged Mosaic artist since 2011, and is increasingly dedicating her creation to three-dimensional works.
              It is the expression of an emotion which keeps it during all her process of creation. Life is a mosaic of events, colors, feelings, and the art of mosaic is shaped through the elements that surround us in life, all materials can be reused and have a second wind in a mosaic. Adeline uses a lot of recycled materials in her works, be they sculptures, murals or furniture. It is guided by the contact with the material, the touch of raw materials such as stone or iridescent glass, enameled ceramic new or used. Her inspiration is most often guided by the exploration of textures, and light plays a big role in her creative process. Channel the emotion; transcend the spontaneity of feeling towards the work, without altering it, in the precision of the gesture of cutting stone.
               Since 2014, she has given herself the mission of promoting the visual arts to a wide audience, by offering mosaic art workshops to students in schools, by creating murals with the participation of citizens in green alleys, by opening a school of mosaic art for children in Haiti. The capacity of the medium in art therapy also leads her to young people with mental disabilities and autism spectrum disorder. It is a question of stimulating the creative potential of each one, to encourage the opening towards oneself, the inner self, as well as the opening towards the other, and to propose another means of expression.
  *****************************
Mosaïste autodidacte, Adeline Benhammouda commence sa pratique artistique en 2006 et devient mosaïste professionnelle en 2007 en travaillant sur le terrain avec des maîtres mosaïstes canadiens, italiens et francais.  Artiste mosaïste à part entière depuis 2011, elle consacre de plus en plus son travail à la réalisation d’oeuvres en trois dimensions.
         L’art de la mosaïque s’inscrit dans la réinvention de la nature par l’assemblage de fragment de pierres pour transmettre une émotion qui l’accompagne pendant tout le processus de création. Les oeuvres en mosaïque sont d’une durabilité fascinante, on en retrouve encore intactes datant de la mésopotamie.
       La vie est une mosaïque d’événements, de couleurs, de sentiments, et l’art de la mosaïque se façonne à travers les éléments qui nous entourent dans la vie : le verre, la céramique, le marbre, les coquillages, et tout autre objet pouvant être réutilisé et avoir un second souffle dans une mosaïque. Adeline utilise beaucoup de matériaux recyclés dans ses œuvres, que ce soit des sculptures, des murales ou du mobilier.
       Elle se laisse guider par le contact avec la matière, le toucher, des matériaux bruts comme la pierre ou du verre iridescent, la céramique émaillée neuve ou usagée. Son inspiration est le plus souvent guidée par l’exploration des textures, et la lumière sur la matière joue un grand rôle dans son processus créatif.
         Depuis 2014, elle s’est donnée la mission de promouvoir les arts visuels à un large public, en proposant les ateliers d’art de la mosaïque aux élèves dans les écoles, en réalisant des murales avec la participation des habitants dans les ruelles vertes, en créant une école d’art mosaïque au foyer d’enfants de Croix des Bouquets en Haïti.
Il s’agit là de stimuler le potentiel créatif des individus, d’inciter à l’ouverture vers soi, le soi intérieur, la mosaïque possèdant également un caractère méditatif.